Contexte RôlePlay

Post-V1

En l’an 2051, un conflit entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, alors alliée avec la Russie et la Chine, éclata. Ce fut le plus grand conflit mondial jusqu’à ce jour. Pendant plusieurs mois, les combats s'intensifient et de plus en plus de pays furent impliqués dans ces déchaînements de haine touchant aussi bien les civils que les militaires. Un conflit mondial opposant les deux faces du monde était donc né. Néanmoins, après des millions de morts de chaque côté, Kim Jong-Un, chef suprême de la république populaire démocratique de Corée, connu pour son régime autoritaire, n’en pouvait plus. Il décida d’utiliser toutes les armes nucléaires disponibles afin d’attaquer les Etats-Unis et leurs alliés situés en Europe occidentale. Ce fut le début de la fin. Les Américains ripostèrent et plus rien ne cessa les combats. Les règles étaient totalement mises de côté et celles qui régissaient la protection des civiles, également. Au début, on comptait les morts par millions , puis très vite par centaine de millions, pour finir par des… milliards.


Le nombre de morts augmentait très vite, au delà de toutes prévisions ,il était maintenant impossible de faire machine arrière. Après des semaines de bombardements ininterrompus, la Russie réussit à pénétrer dans le territoire américain et petit à petit, ils arrivèrent à bout de leur combat: le dictateur américain : George Kobe Junior fût exécuté par les forces russes le 05 Novembre 2053 dans son bunker personnel. La population mondiale avait été réduite de 9 milliards de personnes à seulement quelques centaines de millions de survivants.


Secrètement dans le dos de ses alliés la Russie complota. Dimitri Venediktov, alors président de ce même pays, voulait le pouvoir pour lui seul et ne surtout pas le partager; c’est en janvier 2054 qu’il convoqua ses soit-disant “camarades” à une réunion secrète. C’est lors de cette réunion, plus ou moins mouvementée qui allait désigner le partage de ce monde durement conquis, qu’il exécuta son plan. Il fit enfermer ses “camarades” devenus adversaires et prétexta leur mort dans un attentat commis par des pro-américains qu’il simula dans les rues de Moscou. Dimitri Venediktov renoma son régime l’Altitudo et commença la création de plusieurs villes, regroupées autour de la capitale où siégeait le “gouvernement”, qui regroupèrent les survivants de ce conflit. Il se proclama sauveur du monde et dirigeant de ce nouvel Empire. Au départ, Dimitri avait créé un parlement universel où il existait un député de chaque pays qui avait combattu aux côtés de la mère patrie : la Russie. En octobre 2064, Venediktov commença à forcer le parlement à accepter des lois qui contraignent les habitants à rester cloîtrés dans les villes. Très vite, celui-ci fût d’ailleurs dissout et les représentants politiques des pays alliés furent emprisonnés. Dimitri Venediktov nomma dans ses 3 grandes villes des dictateurs, renommés pour l’occasion : “Administrateur de la cité”. Ces administrateurs cité avaient à leurs ordres une police militaire, plus sobrement appelée “Milice”. Les citoyens n’y voyaient d’abord aucun inconvénient, ils étaient protégés du monde extérieur en échange de leur force de travail, mais rapidement, l’Altitudo ne pouvait plus garantir les besoins vitaux de tous les citoyens. La faim commençaient à se faire ressentir dans les trois grandes cités : Tebian, Mibian & Albian. Seul Altigorod, la capitale, regroupant les plus riches, n’était pas touché par la famine et le manque de vivres.


Après quelques années de vie en communauté, une résistance se forma autour des trois villes et de plus en plus de citoyens s'échappaient afin de résister à l’extérieur de la cité. Au début des années 2080, on dénombrait de plus en plus d’anti-citoyens à l’extérieur mais également à l’intérieur même des métropoles. C’est alors, en 2085,qu’une attaque simultanée fut lancée sur les cités par les différentes résistances. Les résistants réussissent leur coup et libérèrent la quasi-totalité des citoyens, les miliciens n’étant pas préparés pour ce genre d’attaque. Ils réussirent également à exécuter les trois administrateurs cité; ce fut une consécration pour les résistants.


Mais Dimitri Venediktov ne pouvait accepter cette défaite...Toutes les forces miliciennes étaient sur le coup et se devait d’arrêter un maximum de citoyens échappés. Mibian et Tebian, deux des trois cités, furent totalement détruites après la libération des citoyens et étaient irrécupérables. Néanmoins, seul Albian n’était qu’en partie détruite. Alors, Venediktov convoqua ses plus hauts conseillers et nomma Emeric Strathoff, le fils de son conseiller le plus proche, administrateur d’Albian. Celui-ci prit environ quatre années afin de reconstruire la cité accompagné des architectes les plus qualifiés et des citoyens les plus fidèles à l’Altitudo.


Tous les citoyens furent d’abord reconduits et cloîtrés dans la cité d’Albian puis d’autres cités, bien plus petites afin d’éviter les erreurs du passé, furent construites également. En l’an 2091, Dimitri Venediktov décéda à l’âge de 92 ans. Son fils, Yuri, âgé déjà de 63 ans, prit alors la tête de l’Altitudo ce dernier était encore plus cruel que son père et ne tolérait aucun écart.

La résistance de son côté était toujours présente, bien que plus discrète, et menait quelques assauts de temps à autres sur la cité.

V1

Mais en octobre 2103, un gros assaut est lancé sur la cité d’Albian par un nombre impressionnant d’anti-citoyens surarmés. Anticipé par la milice, tous les citoyens furent évacués en train en direction d’une nouvelle Cité gardée secrète.

La Cité d’Albian fut totalement détruite, mais heureusement, l’Altitudo était en pleine construction d’une nouvelle Cité lors du Grand Assaut. C’est dans celle-ci que les Citoyens furent transférés.

V2

Malheureusement, après un an dans cette nouvelle cité, les assauts s'enchaînaient et les actes malveillants envers l’Altitudo sont en hausse.

Sur conseil de l’Altitudo, il a donc été décidé de fermer la Cité en janvier 2104 afin de la reconstruire avec des systèmes de sécurité plus développés.

Les citoyens se sont vus renvoyés dans d’autres cités pendant la période de reconstruction. Lors de la fermeture de la Cité, de nombreux résistants étaient restés à l’extérieur et n’avait donc pas été transféré. Ils essayaient de freiner la re-construction de la Cité en continuant d'effectuer des assauts.

Alors, l’Altitudo effectua un bombardement aux alentours de la ville afin d’éliminer les derniers anti-citoyens.

V2.5

Après un an, la Cité d’Albian a été totalement revue pour garantir la sécurité de tous les citoyens de l’Altitudo. Les premiers citoyens arrivent donc dans cette nouvelle cité dirigée par l’Administratrice Ursulà Schneider en avril 2105.

Actuellement en 2106, nous sommes dirigés par l’administrateur cité Tom Nook.